17 11, 2017

Chronique : Servitude -5- Livre V – Shalin (Première partie) (Soleil Productions)

2017-11-17T10:56:21+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Shalin, perdue dans le désert, n’était pas sensée attirer autant de monde. Le refuge des renégats Drekkars et des anciens esclaves (cf. Livre II - Drekkars) vient d’accueillir l’ancien roi Akanor et les survivants de la bataille d’Al Astan (cf. Livre III - L'Adieu aux rois). Dans leurs pas, les troupes du roi Othar de Vériel veulent achever le travail. Celles-ci sont rejointes par l’armée Drekkar venue châtier les traîtres. La cité se prépare à un siège désespéré. L’ex monarque des Fils de la terre envoie des hommes vers Xenthès, son fief, pour y chercher des renforts avec peu d’espoir que les secours puissent être mobilisés à temps. De son côté, Sékal d’Aegor part à la rencontre des Riddraks, seule nation à avoir refusée le joug des Puissances. Celui qui tire les ficelles dans l’ombre depuis le départ se réjouit : la fin est proche, il va pouvoir retrouver son bien. Depuis maintenant quatre tomes, Fabrice David et Eric Bourgier développent [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par O. Vrignon

17 11, 2017

Chronique : S.O.S. Bonheur -4- S.0.S. Bonheur Saison 2 Volume 1 (Dupuis)

2017-11-17T10:47:30+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Presque trente après la conclusion de la trilogie qu'il avait co-signée avec Jean Van Hamme, Griffo relance S.O.S Bonheur, en compagnie de Stephen Desberg au scénario. Ce retour surprise n’est pas véritablement une continuation directe, il s’agit plus d’un reboot total. Si l’allure générale reste la même – une série d’incidents indépendants se déroulant dans une dystopie de type orwellienne -, le cadre et les prémices de cette saison 2 (on appréciera au passage l’ironie de la référence imposée par le monde télévisuel) s’avèrent très différents. En effet, alors que la société imaginée par le créateur de XIII se voulait être une extrapolation très pessimiste du système démocratique occidental, Desberg a imaginé une nation totalitaire finalement très classique : un peu de national-socialisme, une pincée de stalinisme avec, pour finir, une bonne couche du juche nord-coréen. Si le résultat est évidemment effrayant, il est néanmoins légèrement [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par A. Perroud

17 11, 2017

Chronique : Léo Loden -25- Massilia Æterna (Soleil Productions)

2017-11-17T10:42:28+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Sud de la France, il y a grosso modo 2.000 ans. Lorsque Claudius Vacumjtepus meurt écrasé sous une grosse pierre tombée d’un pont, la thèse de l’accident est tout de suite écartée. Qui est le coupable? Son épouse jalouse, Ala Vacumjtepus ? Les promoteurs du nouveau port de Marseille contre lequel il militait ? Le protagoniste (rebaptisé Lodanum), policier déchu recyclé en détective privé, enquêtera avec l’aide de tonton Ulysse et celle de sa fiancée Marlène (Marlena pour cet épisode). Dans Massilia aeterna, Scotch Arleston transpose le monde de son célèbre enquêteur dans celui d’Astérix. L’esprit se révèle le même et les clins d’œil à l’œuvre de René Goscinny et Albert Uderzo s’imposent dans toutes les cases : « Ne m’attends pas pour l’orgie du soir », dit le mari en partant travailler. « Elle te plaît ma fille ? » demande le sicilien Corleonus dans une scène qui pourrait se passer en Corse. Et, sacrilège ultime : « C’est pas bon [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par J. Milette

17 11, 2017

Chronique : Moonshine -1- Tome 1 (Urban Comics)

2017-11-17T10:34:54+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Au temps de la prohibition, Joe Masseria, un mafieux new-yorkais, confie à Lou Pirlo, un petit truand à la jolie gueule, mais sans envergure, la mission de se rendre en Virginie pour conclure un accord avec Hiram Holt, un producteur de whisky d’une qualité exceptionnelle. La tâche s’annonce facile, mais le distillateur s’avère plus coriace que prévu, comme en font foi les cadavres d’agents fédéraux venus enquêter. Ses enfants semblent davantage ouverts à la négociation ; la lune brille, tout espoir n’est pas perdu… mais voilà que la forêt dans laquelle est dissimulé l’alambic apparaît infestée de loups-garous. Puis il y a ce groupe d’Afro-américains qui pratiquent d’étranges rituels. Pas facile le métier de gangster. Signé Brian Azzarello, Moonshine à moins d’ambition que d’autres de ses récits, par exemple la saga 100 Bullets. Cela dit, l’homme a de l’expérience, il sait construire une histoire et maintenir la tension. Alors, même si le [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par J. Milette

17 11, 2017

Chronique : Dans le noir (Rackham)

2017-11-17T10:30:07+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Après avoir bourlingué quelques années aux quatre coins de l’Europe, Daria Bogdanska a décidé de poser ses bagages à Malmö, le temps de faire des études de bande dessinée. Sans-le-sou, la jeune polonaise doit rapidement trouver un boulot pour payer son loyer. Problème, elle n’a pas de permis en règle. Elle est donc obligée de se rabattre vers des employeurs pas trop regardant comme Sanad, un propriétaire de restaurant inique et manipulateur. Dégoûtée par la façon dont elle est traitée, Daria décide de contacter un syndicat et dénoncer ses conditions de travail. Dans le noir est le premier album de Daria Bogdanska. Ce récit autobiographique, appliqué et sans concession, trouve parfaitement sa place aux côtés de Persépolis de Marjanne Satrapi et, plus récemment, de Je ne suis pas d’ici de Yunbo. L’énergie et la soif de justice sociale de la narratrice rappelle également le ton punk de Zerocalcare. L’auteure décrit méticuleusement son quotidien, son [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par A. Perroud

17 11, 2017

Chronique : Le syndrome de Stendhal (Glénat)

2017-11-17T10:25:43+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Rien ne va plus pour Frédéric Delachaise. Issu de la petite noblesse, il s’apprête à épouser une femme qui convoite le titre de duchesse. À la mort de ses parents, il se découvre cependant ruiné. Fini le château familial, idem pour le bel appartement. Le héros n’a jamais rien fait et ne sait rien faire, sinon danser comme Fred Astaire. Acculé à la ruine, il décroche un emploi de gardien de musée à Beaubourg. Entre les mauvaises nouvelles de son notaire, le sale caractère de sa fiancée et les réprimandes de son patron, il se réfugie dans l’univers muséal. Il discute, au sens propre, avec les peintures, particulièrement avec un autoportrait de Lucian Freud, avant de s’autoproclamer œuvre. C’est assez pour devenir la coqueluche de tous les branchés de la capitale. Avec Le syndrome de Stendhal, Aurélie Herrou signe son premier scénario. Elle explore la détresse d’un homme qui s’évade dans le rêve alors qu’il perd tous ses repères. Au départ, il [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par J. Milette

17 11, 2017

Chronique : Retour sur Belzagor -2- Épisode 2/2 (Les Humanoïdes Associés)

2017-11-17T10:17:55+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Le groupe de scientifiques emmené par Eddie continue son périple en vue d'assister à la très attendue cérémonie de renaissance des Nildoror. Comme pour exiger un dû, la route se révèle non dépourvue de dangers et une des montures subit une attaque de mousse carnivore. Malgré l'intervention du guide, la bête est perdue. Cet événement soudain ravive le traumatisme à l'origine de son retour sur la planète. Une grave erreur de jeunesse, manifestation de supériorité indécente, l'a marqué profondément, à un point tel qu'un besoin de rédemption s'est enraciné et ne l'a plus jamais quitté. Va t-il trouver un exutoire et un sentiment de sérénité au Pays des Brumes ? Cette seconde partie clôt le chapitre consacré à Belzagor, univers sorti de l'imaginaire de Robert Silverberg en 1970. Philippe Thiraut s'attache à faire évoluer la mentalité de ses personnages et notamment Eddie Gundersen, au travers de la culture et des interactions avec les autochtones. L'objet de [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par L. Moeneclaey

17 11, 2017

Chronique : No Body -3- Épisode 3/4 Entre le ciel et l’enfer (Soleil Productions)

2017-11-17T10:12:46+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


L’ex-policier poursuit sa confession avec la docteure Beatriz Brennan. La psychiatre tente, tant bien que mal, de distinguer ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas dans le propos de celui qui s’accuse d’avoir tué et découpé son coéquipier. Dans ce troisième épisode d’un feuilleton qui en comptera quatre, Christian De Metter s’attarde sur une affaire au cours de laquelle l’homme de loi a traqué un tueur dans un coin perdu de l’Indiana. Dans cette série qui fait bonne place aux complots gouvernementaux, il va de soi que ces meurtres de fillettes finiront tôt ou tard par se raccrocher à une entreprise certainement vaste et complexe... À moins que le bagnard ne raconte n’importe quoi. Après tout, dans une vie précédente, il a infiltré les mondes interlopes et révolutionnaires et démontré qu’il sait être convaincant lorsqu’il ment. Il se passe finalement peu de choses dans cet avant-dernier opus. Alors que les premiers tomes avaient pour cadre l’agitation [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par J. Milette

17 11, 2017

Chronique : Grands Crus en Eaux Troubles (Glénat)

2017-11-17T10:06:55+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Jean Poitou possède la plus belle collection de vins au monde. Son fleuron est un Château Lafite de 1787 ayant appartenu à Thomas Jefferson. C’est l’œuvre d’une vie, une passion et une obsession. À grands renforts de médias, il s’insurge régulièrement contre ceux qu’il estime dépourvus d’un réel amour pour la liqueur de Bacchus et seulement animés d’une soif spéculative. Antoine et Julien sont deux chroniqueurs de La Feuille de vigne, périodique consacré à l’actualité de l’univers de la dive bouteille. L’un est chétif, naïf et prompt à accepter toute invitation à une dégustation ; l’autre est un sceptique, bougon et lucide, qui sait lire entre les lignes et les indices. Les deux sont irrévérencieux, irresponsables et désinvoltes. Le jour où ils se rendent à la propriété de Jean Poitou, une explosion se produit. Les gendarmes ne réagissent pas, un fuyard n’est pas poursuivi. Les choses ne sont peut-être pas aussi simples qu’elles en [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par F.Houriez

17 11, 2017

Chronique : Grands Crus en Eaux Troubles #1 (Glénat)

2017-11-17T10:06:55+00:00 novembre 17th, 2017|Actus|


Jean Poitou possède la plus belle collection de vins au monde. Son fleuron est un Château Lafite de 1787 ayant appartenu à Thomas Jefferson. C’est l’œuvre d’une vie, une passion et une obsession. À grands renforts de médias, il s’insurge régulièrement contre ceux qu’il estime dépourvus d’un réel amour pour la liqueur de Bacchus et seulement animés d’une soif spéculative. Antoine et Julien sont deux chroniqueurs de La Feuille de vigne, périodique consacré à l’actualité de l’univers de la dive bouteille. L’un est chétif, naïf et prompt à accepter toute invitation à une dégustation ; l’autre est un sceptique, bougon et lucide, qui sait lire entre les lignes et les indices. Les deux sont irrévérencieux, irresponsables et désinvoltes. Le jour où ils se rendent à la propriété de Jean Poitou, une explosion se produit. Les gendarmes ne réagissent pas, un fuyard n’est pas poursuivi. Les choses ne sont peut-être pas aussi simples qu’elles en [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par F.Houriez