About bd6nez

This author has not yet filled in any details.
So far bd6nez has created 2719 blog entries.
17 02, 2019

Preview : L’ange de Budapest – Récit complet

2019-02-17T23:00:00+00:00 février 17th, 2019|Actus|

Un ange peut aussi avoir ses démonsSan Diego, 1988. John Angel est l'exemple parfait du « self made man » à l'américaine. Ce simple chauffeur de taxi d'origine hongroise a gravi les échelons pour devenir l'un des entrepreneurs les plus en vogue du monde libre. Mais alors qu'il avait tout, Angel décide de retourner au pays enterrer de vieux démons. Des démons datant de l'époque où il s'appelait encore Jancsi Angyal ; où il était une autre légende. Celle qui, aux côtés de nombreux camarades tombés au combat, écrivit la révolution de Budapest de 1956.L'insurrection de Budapest de 1956 fit plus de 3 000 morts et provoqua la fuite de 200 000 réfugiés hongrois. Par cette fiction inspirée de faits réels, les auteurs nous transportent avec force dans cet épisode charnière de l'histoire d'Europe centrale. - Lire la suite sur bdgest.com
11 planches

17 02, 2019

Preview : PTSD – Récit complet

2019-02-17T23:00:00+00:00 février 17th, 2019|Actus|

Ancienne tireuse d'élite dans une guerre fictive passée, Jun se retrouve maintenant sans-abri et en colère, comme beaucoup d'autres vétérans. Brisée physiquement et mentalement, hantée par ses souvenirs, elle n'accepte l'aide de personne. Si la drogue semble être la seule chose l'aidant à atténuer sa douleur, les gangs qui contrôlent les vétérans en leur fournissant des médicaments sont endémiques. Jun se retrouve alors au milieu d'une autre guerre qu'elle tente de mener seule. - Lire la suite sur bdgest.com
15 planches

14 02, 2019

Chronique : Hector le boucher – Adieu veau, vache et cochon ! (Jungle)

2019-02-14T17:29:50+00:00 février 14th, 2019|Actus|


Fils de boucher, Hector le sera aussi et même le meilleur de France ! Les décès prématurés de sa mère (un bête accident ménager) et de son père (rencontre inopinée avec une locomotive, en mobylette ça ne pardonne pas) n’ont pas entamé sa détermination. De sa Normandie natale à la capitale, il régnera sur les carcasses les plus nobles et, de New York à Tokyo, on s’inclinera devant ses coupes d’exception ! Biographie loufoque et imaginaire, Hector le boucher raconte le devenir de ce sympathique personnage au fil d’une existence bien remplie. En partant des prémices classiques du récit initiatique, KolonelChabert et Jean-Louis Djan ont imaginé une histoire ancrée dans le terroir et rythmée par la fantaisie. Hector suit son petit bonhomme de chemin et illustre par la même occasion les grands changements rencontrés par la société de consommation depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. De l’agriculture traditionnelle aux méga-fermes, de l’artisan [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par A. Perroud

14 02, 2019

Chronique : Ada (Ici Meme)

2019-02-14T17:24:21+00:00 février 14th, 2019|Actus|


Ada vit à Galblitz à une quinzaine de kilomètres de Vienne. Nous sommes en 1917, en pleine forêt, et depuis que sa mère a déserté les lieux, la jeune fille subit les humiliations d’un père inculte et rustre. Nul ne comprend pourquoi cette enfant endure sans mot dire une existence de privations et d’interdictions, c’est peut-être parce que personne ne sait qu’en cachette, Ada peint ! Barbara Baldi avait frappé les esprits avec Lucenera, étrangement rebaptisé La Partition de Flintham de ce côté des Alpes. La critique transalpine n’avait pas manqué l’occasion pour la gratifier du prix Micheluzzi au Napoli Comicon et en faire la lauréate du prix Gran Guinigi au Lucca Comics 2018, récompensant ainsi l’une des meilleures dessinatrices du moment. Publié par Ici Même, Ada s’inscrit dans les traces laissées par Clara dans La Partition de Flintham. Structurées sur trois strips à l’horizontale quand il est question de descriptions paysagères ou sur un gaufrier [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par S. Salin

14 02, 2019

Chronique : Yasmina et les mangeurs de patates (Dargaud)

2019-02-14T17:11:32+00:00 février 14th, 2019|Actus|


Dans un laboratoire, l’expérience d’une chercheuse tourne au fiasco. Quelques temps après, loin de là, Yasmina s’adonne à sa passion : mitonner de bons petits plats sains qu’elle partage avec son père. Pour s’approvisionner, elle peut compter sur Cyrille et Marco, les maraîchers rivaux, et sur sa propre collecte de plantes sauvages. Un ingrédient lui manque ? Elle pénètre alors en douce dans le potager de sa voisine installé sur le toit de leur immeuble. Jusqu’ici, la damoiselle s’est plutôt bien débrouillée. Mais tout bascule avec l’irruption soudaine de Tom de Perre qui rase les cultures de ses amis puis inonde le marché de produits à base de pommes de terre qui ont un effet dévastateur sur les consommateurs. Face à ce péril, la cuisinière en herbe n’a plus qu’à se retrousser les manches pour découvrir la vérité. Imaginez les rayons de votre supérette préférée ou de votre épicerie de quartier littéralement envahis par des sachets en plastique [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par M. Natali

14 02, 2019

Chronique : Aubépine -3- Pourquoi tant de laine ? (Dupuis)

2019-02-14T17:07:36+00:00 février 14th, 2019|Actus|


L'hiver est là ! Et qui dit autre saison, dit nouvelle aventure pour Aubépine et ses amis. Mais entre ses copains de classe, la vieille bergère à visiter régulièrement, le (minuscule) roi de l'automne dont elle doit prendre soin et l'arrivée de son grand frère pour les vacances, pas sûr que la petite fille ait beaucoup de temps pour elle. Surtout que de drôles d'incidents frappent une fois de plus la vallée... Nom d'un mouton, mais qu'est-ce qu'il se passe ? Avec Pourquoi tant de laine ? les auteurs s'offrent un retour probant. Après les chevaliers châtaignes, le Dumpacabra et son « Armée bêêêlligérante ™®©» vont rivaliser de bêêêtise au point de causer bien des tracas à la prochaine reine de l'été et à ses voisins. Mais, toujours malicieuse, leur héroïne a acquis de l'expérience grâce aux problèmes qu'elle a déjà surmontés et possède plus d'une corde à son arc. De plus, elle pourra compter sur une brochette de complices tous plus hilarants les [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par M. Moubariki

14 02, 2019

Chronique : Les jours qui restent (Delcourt)

2019-02-14T17:03:49+00:00 février 14th, 2019|Actus|


Personne n’est à l'abris de la maladie. Riche, pauvre, jeune, vieux, elle peut frapper n’importe qui, n’importe quand. Les seules choses qui restent en notre pouvoir sont nos réactions et notre attitude face à ce coup du sort. Sans le savoir, Charlotte, Daniel et Catherine partagent le même mal et, surtout, les mêmes peurs. Triple chronique entrecroisée, Les jours qui restent n’est pas à proprement parlé un ouvrage sur la thrombocytose (anomalie de l'hémogramme caractérisée par une augmentation du nombre de plaquettes circulantes). Si, Eric Dérian prend bien la peine de clairement détailler cette affliction et son traitement (effets secondaires compris), il place la dimension psychologique au centre des débats. Avec trois exemples contrastés – Charlotte, jeune étudiante qui vient de recevoir son diagnostique, Daniel qui vit avec depuis plus de vingt-cinq ans et, entre les deux, Catherine qui l’a totalement intégré en l’oubliant presque -, il présente les [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par A. Perroud

14 02, 2019

Chronique : Slowburn (Audie)

2019-02-14T16:52:07+00:00 février 14th, 2019|Actus|


Milieu des années 1970, Marcel Gotlib, à la barre de Fluide glacial, sollicite la collaboration d’André Franquin. Ce dernier ayant la santé fragile, il lui propose de ne produire qu’une vingtaine de dessins. Avec vingt cases, il en fera soixante, lesquelles occuperont trois pages de magazine. L’histoire se veut assez simple : deux chats copulent, l’un connaît l’extase, l’autre reste sur sa faim. Soyons francs, s’il n’était pas l’œuvre de deux ténors du neuvième art, ce récit serait sans doute tombé dans l’oubli. Mais comme les signatures sont prestigieuses, le bédéphile y prête attention. L'éditeur a heureusement très bien fait les choses. D’abord les soixante vignettes présentées dans le périodique à raison d’une par page, puis une partie des originaux (mais pourquoi pas tous ?). L'amateur apprécie l’expressivité des félins et l’art du mouvement que le créateur de Gaston maîtrise à la perfection. Il découvre ensuite comment le rédacteur [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par J. Milette

14 02, 2019

Chronique : La planète des sciences #1 (Dargaud)

2019-02-14T16:45:23+00:00 février 14th, 2019|Actus|


La société manque de cerveaux, la culture générale du grand public est en chute libre, les fausses informations font les manchettes sur les réseaux sociaux, etc. Heureusement, la bande dessinée est là pour rectifier la donne. La petite bédéthèque des savoirs, Zéropédia, Sociorama, Le fil de l’Histoire et maintenant La planète des sciences, l’Oncle Paul peut reposer en paix, une nouvelle génération d’auteurs a répondu présent. Les éditions Dargaud ont assemblé une équipe de choc formée d’Antonio Fischetti (chroniqueur à Charlie Hedbo) et du toujours sémillant Guillaume Bouzard pour apporter sa pierre à cette entreprise pédagogique de la plus haute importance. Sous une forme qui rappellera de bons souvenirs aux nostalgiques du rabâchage scolaire, le dynamique duo présente trente-sept portraits de savants illustres à travers les âges. Une page de texte plein d’esprit fait face à une planche illustrée dans le style incomparable du créateur de Plageman. [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par A. Perroud