Chronique : Starr le tueur (Panini Comics)


"ô toi, fidèle lecteur, tu connais bien Starr le tueur. Mais sais-tu comment il est passé de simple sauvage cueilleur à noble guerrier au grand cœur ? Écoute donc la geste par Morro le joueur de mots qui a tout vu, depuis le début..." Né de la communion des esprits de Roy Thomas et de Barry Windsor Smith dans les années soixante-dix, Starr le tueur reprend vie dans ce recueil, grâce à l'imagination fertile et les doigts agiles de Daniel Way et de Richard Corben. Autant le dire tout de suite, le scénario ne fait pas dans la finesse : il remplit parfaitement son rôle de série B, totalement assumée et décomplexée. De l'action, un rythme bien géré et des personnages stéréotypés comme il se doit: que demander de plus ? Une mention spéciale est accordée au texte déclamé par la voix du troubadour rimeur qui use d'un vocabulaire pas piqué des vers avec des tournures chantantes et teintées d'humour au premier degré. Sans oublier les onomatopées aux sonorités incongrues [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par L. Moeneclaey
2019-04-15T19:09:24+00:00 avril 15th, 2019|Actus|