Chronique : Luminary -1- Canicule (Glénat)


Été 77, dans un cirque de Pittsboro, sous une chaleur étouffante, le jeune Billy Swan refuse de faire le poireau en attendant de l'aide. Le garçon entre dans la cage de Manasa, la lionne, pour l'aider à mettre bas. À plus de 800 kilomètres de là, une explosion ravage le centre de New-York faisant plus de 200 victimes et... un survivant, dans son épicentre, nu et recroquevillé. Alors que l'armée intervient il prend la fuite aidé par un vendeur de glace témoin de la scène. Luc Brunschwig l'a assez dit, c'est grâce à Photonik et Ciro Tota qu'il a eu envie de faire du super-héros. Il a d'ailleurs bien failli reprendre le scénario, à ses dix-huit ans, mais les éditions Lug ont cessé d'éditer Mustang, le magazine qui accueillait ses aventures. Depuis, l'envie de revenir à ce personnage turlupinait le scénariste et aujourd'hui, avec la bénédiction du créateur et surtout le concours des pinceaux de Stephane Perger, Luminary voit le jour aux éditions Glénat. Pour cette [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par M. Moubariki
2019-05-13T20:22:29+00:00 mai 13th, 2019|Actus|