Chronique : L’espion qui croyait (Steinkis)


« Dieu pardonnera-t-il le meurtre d’un tyran ? » Né au début du XXe siècle, le pasteur Dietrich Bonhoeffer a subi la Première Guerre. Vingt ans plus tard, il voit d’un mauvais œil la montée d’Adolf Hitler, laquelle risque de précipiter son pays dans un nouveau conflit. L’homme de religion refuse du reste que le nazisme, et celui qui le dirige, s’érigent en culte. Torturé entre ses convictions pacifistes et sa certitude que seule la mort peut arrêter le Fuhrer, il joint des groupuscules qui partagent ses opinions et participe à des complots d’assassinat. L’Américain John Hendrix a réalisé un solide travail de recherche pour raconter la vie du théologien avec, en perspective, la société allemande des années 1930 et 1940. La bibliographie présentée en fin d’album témoigne d’ailleurs du sérieux de sa démarche. Prenant pour point de départ les publications d’historiens, il construit une véritable oeuvre. À la limite, la question politique demeure [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par J. Milette
2019-04-11T17:37:50+00:00 avril 11th, 2019|Actus|