Chronique : Aristophania -1- Le Royaume d’Azur (Dargaud)


Marseille, 1900, trois gamins vivent avec leurs parents, ils sont pauvres, mais heureux. Après que leur père ait été assassiné dans des circonstances troubles, une étrange fée aux allures de Mary Poppins les conjure de fuir pour se soustraire au courroux de puissances maléfiques. Neuf ans plus tard, ils résident à Paris, dans un taudis. Les choses tournent mal et leur mère est emprisonnée. Leur bienfaitrice intervient cependant et les accueille dans son domaine, établi au cœur d’une campagne idyllique. Frères et sœur ne sont pourtant pas au bout de leurs peines ; dans l’ombre se cache le Roi-Banni, un ennemi vraiment très méchant. Le récit de Xavier Dorison tient un peu de Peter Pan alors que l’hyperréalisme se teinte de fantastique. Sur fond de tensions sociales, les enfants découvrent une société mystérieuse, régie par l’azur, une énergie cosmique que tous convoitent. Les personnages demeurent archétypaux, Basile impétueux et courageux, Victor, intelligent [...] - Lire la suite sur bdgest.com
Par J. Milette
2019-02-07T10:15:21+00:00 février 7th, 2019|Actus|